Utilisez votre colère… pour changer de métier !

Publié par Virginie Thuilliez le

Je connaissais une personne qui ne supportait plus son job. A peine embauchée dans l’entreprise, au bout de quelques mois seulement, elle avait fini par avoir son travail en horreur. Elle n’avait de cesse de se plaindre auprès du premier collègue qui passait le pas de sa porte, ou de manifester son mécontentement en se mettant dans des états de colère mémorables, qui finissaient parfois en crises de larmes.

Au début, chacun essayait de l’aider comme il pouvait, tentait de trouver des solutions à ses difficultés, mais vous savez sans doute comme moi que trouver des solutions à la place de quelqu’un n’est pas toujours une bonne idée… La solution idéale pour vous n’est pas forcément idéale pour votre voisin.

Et finalement, quand cette personne a enfin osé regarder au fond d’elle-même, elle s’est rendu compte que ce n’était pas le poste qui lui posait problème… mais le métier qui ne lui convenait plus ! Elle avait passé des mois à se fatiguer en plaintes, coups de colère monstrueux, et crises de larmes, pour s’apercevoir finalement qu’elle pouvait utiliser toute son énergie pour réétudier son projet professionnel. Et c’est heureusement ce qu’elle a fini par faire.

Et vous, à quoi utilisez-vous votre énergie ?…

énervé

Je vais concentrer ici mes propos dans le domaine de la sphère professionnelle, puisque c’est de cela dont il s’agit, mais vous pouvez étendre les constats suivants à toute autre sphère personnelle, familiale, etc.

Etes-vous constamment en train de vous plaindre de votre travail, de votre patron, de vos collègues, du téléphone qui sonne sans cesse, des clients éternellement insatisfaits, de cette secrétaire incompétente, etc…? Sentez-vous la colère monter en vous, à peine 5 minutes après avoir mis les pieds sur votre lieu de travail ?… Avez-vous envie de fuir à la moindre contrariété ?… Avez-vous l’impression de devoir faire un effort pour réfréner ce sentiment de tristesse qui vous envahit quotidiennement ?

A l’intérieur de vous, lorsque vous êtes en colère, votre organisme se prépare au combat… vous passez en mode « warrior » ! C’est en quelque sorte une émotion liée à l’instinct de survie. Pensez à toute l’énergie que vous dépensez ! D’ailleurs, ne vous sentez-vous pas complètement épuisé(e) après une grosse colère ?!… Idem si vous fondez en larmes… même si la tristesse est une émotion nécessaire, pensez à ce qu’elle dit de ce dont vous avez besoin.

La colère, une émotion indispensable

arbre col!ère

La colère est le signe d’un besoin non satisfait. Et votre colère s’abat sur la personne ou la chose que vous pensez être responsable de votre insatisfaction. Parfois, c’est même votre famille qui va faire les frais de la colère que vous aurez accumulée toute la journée, car la bienséance vous aura peut-être empêché de le faire au travail.

Ainsi, sans même vous en apercevoir, vous chercherez inconsciemment le moindre prétexte pour passer un savon à votre petit dernier, vous permettant de vider les vannes de votre colère accumulée… Viendra peut-être ensuite le temps des remords car vous vous rendrez compte qu’il ne méritait pas un tel emportement.

La colère n’est pas mauvaise en soi, puisqu’elle permet de pointer du doigt un besoin insatisfait. Mais la question est surtout : que faire de cette colère ? Vous pouvez dans un premier temps vous inspirer de cet article « Les quatre stratégies pour gérer sa colère » pour vivre au mieux cette émotion primaire.

Comment faire de votre colère un levier pour transiter vers un nouveau métier ?

good vibes

Comme je l’explique, la colère utilise une énergie folle pour se manifester, elle prépare le corps à l’attaque… Imaginez tout ce que vous pourriez faire si vous utilisiez cette énergie pour revoir votre projet professionnel ?!

Je ne suis pas en train de dire que vous devriez forcément changer de métier si vous ne supportez plus ce que vous faites. Parfois, un simple changement d’entreprise, ou simplement, un changement de service dans une même entreprise suffit pour retrouver le sourire et la satisfaction.

Mais si cette colère était le signe d’un besoin insatisfait tel que celui de se sentir vivant par le biais de votre travail quotidien ? Le philosophe Frédéric Lenoir précise que le bonheur vient en partie de ce que l’on fait chaque jour, et cela à hauteur de 40% (regardez la vidéo ici). Imaginez ! Le bonheur est issu à 40% de ce que vous faites au quotidien ! Est-ce que vos actions quotidiennes au travail vous rendent heureux ?… Frédéric Lenoir ajoute que pour trouver le bonheur, même s’il n’existe pas de recette miracle, un individu « doit trouver qui il est et ce pour quoi il est fait« .

Alors, à y regarder de plus près… pensez-vous avoir trouvé ce pour quoi vous êtes fait ?.. Si ce n’est pas le cas, il n’est jamais trop tard pour se poser la question !

N’hésitez pas à me faire part de vos remarques, pensées, ou questions en dessous de cet article 😉

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

Enrik · 5 août 2019 à 19 h 15 min

Bonjour Virginie,

Pour ma part, j’ai totalement utilisé l’énergie des émotions pour faire ma transition professionnelle : devenir loueur professionnel en immobilier.
En fait, mon job me détruisait mais je ne le voyais pas. Jusqu’au jour où j’ai tenté de me suicidé, au bout du rouleau.
Cela n’a pas fonctionné 😉
Ensuite, c’est un mélange de tristesse et de colère qui m’a fait prendre la décision et enfin qui m’a donné la force de réaliser les choses (quitter ce job, trouver ma passion, trouver un concept, me former, créer la société, etc).

La puissance et l’énergie des émotions, tout simplement.

A bientôt.

Enrik

    Virginie Thuilliez · 5 août 2019 à 19 h 29 min

    Merci Enrik pour ton témoignage ! En effet, les émotions peuvent être multiples, et elles nous portent vers une direction. Heureusement, l’issue a été heureuse dans ton cas. Tu as su rebondir et transformer tout cela en une belle énergie pour faire aboutir ton projet… BRAVO !!! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez gratuitement le ebook "3 étapes pour trouver votre voie professionnelle et oser (enfin !) vous lancer"